Notre Dame de Bougogo

Tuesday 18 February 2020
0 vote

Toi Notre Dame nous te chantons. Toi Notre Mère nous ne prions.

Cette année, nous avons vécu un « 1er de l’An » particulier : sur la colline de Bougogo ! sanctuaire marial diocésain, crée en 1986 par Mgr Pirenne, à 9 km de Batouri ; un autel a d’abord été construit, puis, au fil des ans, quelques bâtiments : chapelle, salle de conférence, salles pour dormir (en mettant simplement les matelats au sol) ; ces dernières années, le sanctuaire se développe de plus en plus, le prêtre responsable y réside maintenant.

Chaque année, le 15 août, un pèlerinage rassemble un grand nombre de chrétiens du diocèse et d’ailleurs, qui font la marche à pied pour la plupart, en priant le Rosaire. Notre évêque (nouveau en juillet 2019) a trouvé que ce sanctuaire n’était pas assez fréquenté ; il a demandé que l’on organise 1 veillée nocturne chaque mois ; je suis allée à la première, en octobre ; nous étions une centaine. En décembre, c’était donc du 31 au 1er ; tous les chrétiens étaient invités là-bas ; il n’y avait pas de messe le 1er dans les paroisses de Batouri ; nous étions autour de 700 paraît-il ; Sr Jacqueline était avec nous. Pour se reposer de temps à autre, chacun apporte ce qu’il veut : natte, matelas, couverture…Toute la nuit est occupée par la prière : messes à 22h, puis à 8h le matin, louange, adoration, Rosaire (les 4 chapelets.) A minuit, nous avons échangé nos vœux, avec des cris de joie…C’est une bonne expérience communautaire. Il faisait moins froid qu’en octobre.

Extrait de la lettre de Sr Jeannine Bedel du 26 janvier 2020