Changer notre regard avant Pâques

Viernes 5 de abril de 2019
2 votos

Revoir notre ESSENTIEL

Et si on changeait notre regard !

Début du printemps -  voir en grand cette image
Début du printemps

- Aujourd’hui chacune de nous est installée dans un lieu, une nouvelle insertion depuis un an, 5 ans, 15 ans, 30 ans, 50 ans… peu importe… l’Écriture dit : "Au moment favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je t’ai secouru. Le voici maintenant le moment favorable, le voici maintenant le jour du salut. » 2Co 5 lecture du mercredi des cendres

  • «C’est maintenant !» Le Christ nous appelle à le suivre… Mais il n’y a pas de suite sans se « bouger », sans « se lever, avancer et proclamer » ! Surtout pour nous qui avons été appelées à être missionnaires indépendamment de nous. Ceci fait pleinement partie de notre identité de Filles de Sainte Marie de la Présentation.

Et c’est pour cela que ce carême est notre chance. Le moment favorable pour nous désencombrer. Qu’est-ce qui est vraiment essentiel dans ma vie ? Au niveau matériel ? Vie fraternelle et communautaire ? Vie Spirituelle ? Mais pas seulement… j’ai peut-être aussi à me désencombrer du passé. « Avant c’était mieux… » Le passé c’est aussi parfois des blessures transformées en rancœurs… N’est-ce pas des bagages trop lourds qui encombrent notre marche ? Le futur, ou plus exactement l’idée que nous nous faisons de ce futur, peut aussi freiner notre marche… On peut se retrouver ligoté par des peurs… Mais nous avons à retrouver la liberté, à Libérer la liberté ! Ainsi nous serons disponibles pour annoncer et surtout rayonner de l’Amour de Dieu !

Les informations et les affaires qui occupent notre société ne sont pas de nature à nous donner la joie, ni à nous révéler la confiance, ni à nous apporter la paix !

Le printemps est là, il faudra alors exercer notre regard pour voir s’ouvrir délicatement les bourgeons et s’épanouir la fleur, se former le fruit…

Promesse -  voir en grand cette image
Promesse

Alors pourquoi ne pas changer l’orientation de notre regard ? Pourquoi ne pas regarder aussi ce qui se vit, se fait de beau, de bien et de bon ? Car le temps du carême n’est pas le temps des visages fermés, des cœurs muets, c’est le temps d’apprendre à regarder autrement, c’est le temps de préparer notre être à l’amour, c’est le temps de nous parfumer la tête pour Celui que l’on aime…

« Donne-nous Seigneur un cœur nouveau, mets en nous Seigneur un esprit nouveau ! » (ps 50)

Sœur Solange

Floraison